Football : du bronze et des larmes de joie

Après la grande déception de la demi-finale contre Maurice mercredi, les hommes d’Abidi Massoundi n’avait qu’une idée en tête, ne pas rentrer à la maison les mains vides. Et ils l’ont fait savoir !

Si deux joueurs, et non des moindres, étaient suspendus en raison de cartons jaunes plus tôt dans la compétition, les Mahorais ont joué une petite-finale avec la rage au ventre. Pourtant rien n’était joué d’avance et selon les spécialistes, l’équipe des Seychelles étaient beaucoup plus à craindre que celle de Maurice, rencontrée en demi-finale.

Le stade de Flacq était sous la pluie, mais cela n’a pas empêché le public de venir remplir les gradins et plusieurs sportifs de la délégation avaient fait le déplacement pour soutenir la sélection mahoraise.

Le premier but a été marqué par le capitaine de la sélection, Antoine Rasolofonirina, qui annonçait à l’issue de la rencontre qu’il s’agissait de ses derniers jeux des îles. Après une égalisation rapide des seychellois, les deux équipes sont rentrées au vestiaire pour la mi-temps. Si dans le public on craignait que les joueurs de Mayotte se relâchent, c’est au contraire à un festival mahorais auquel l’on a assisté. Mhoudhoir Ben Yahaya a inscrit un doublé, assurant à ses coéquipiers une confortable avance.

Au coup de sifflet final, tous ont laissé éclater leur joie, les larmes aux yeux, mais pas de frustration cette fois-ci. Beaucoup d’émotion tant du côté des joueurs, que du personnel d’encadrement et du public.

Une belle victoire 3-1 contre les Seychelles, qui permet aux joueurs de rentrer à la maison avec une médaille de bronze.

La rencontre en images

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *